STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

La Capeb toujours vent debout contre le prélèvement à la source

Par Cyril ANDRÉ

publié le mardi 11 septembre 2018

Nombre de repreneurs rachètent une cible dans le secteur du BTP, et bien souvent des petites structures. Comme les autres dirigeants, ils vont avoir à faire, dès le 1er janvier, au redouté prélèvement à la source. La Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), les soutiendra, à n’en pas douter.

« Nous maintenons le cap et refusons cette mesure ! Notre métier est d’être sur nos chantiers auprès de nos clients qui ont besoin de nous. Si l’État veut nous faire faire son travail, il doit nous indemniser », tonne Patrick Liébus, président de la Capeb.

Une semaine de travail supplémentaire

La Capeb estime que les petites entreprises du secteur ne possèdent pas les ressources financières et humaines pour assurer la collecte de l’impôt. Le syndicat patronal estime que cette réforme va nécessiter un investissement de plusieurs milliers d’euros pour que les entreprises s’adaptent. Il leur faudra, notamment, effectuer un changement de logiciel informatique. Cette collecte de l’impôt représente également une charge de travail supplémentaire estimée à une semaine par an pour une TPE.

Par ailleurs, la Capeb estime que les chefs d’entreprise n’auront pas seulement à subir des désagréments sur le plan administratif et financier, mais également eu égard à la probable dégradation des relations sociales au sein de leurs entreprises.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE 2018