STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

L’Île-de-France se dote d’un fonds pour la reprise

Par Cyril ANDRÉ

Financement publié le lundi 1 février 2010

Sous l’effet du papy-boom, plusieurs centaines de milliers de PME devraient changer de mains dans les années à venir même si d’autres facteurs que le seul effet démographique sont à prendre en considération.
L’Île-de-France, bien sûr, n’échappe pas au phénomène puisque 200 000 patrons devraient partir à la retraite d’ici 10 ans. 
C’est pourquoi la région vient de se doter d’un fonds ayant vocation à faciliter la reprise de ces entreprises. L’enjeu est clair : conserver les emplois et maintenir les savoir-faire sur le territoire. « Jusqu’à présent, il existait des acteurs chargés de rapprocher les cédants et les repreneurs mais pas encore d’outil financier pour accompagner les candidats au rachat. Avec Île-de-France Transmission, le manque est désormais comblé », se réjouit Rudy Deblaine, délégué général de l’association Île-de-France Initiative qui gère ce nouveau dispositif pour le compte des 23 plates-formes France Initiative et des 5 antennes franciliennes du Réseau Entreprendre.
Abondé par le Conseil régional et par la Caisse des dépôts, ce fonds dispose d’un budget total de 1,750 million en phase de démarrage. Des négociations sont en cours avec des partenaires privés potentiels pour gonfler cette enveloppe, au premier rang desquels les Banques Populaires. « Le Feder devrait aussi allouer 600 000 euros, répartis sur deux ans, pour financer en particulier des secteurs ou filières technologiques dits prioritaires comme l’industrie électronique, l’automobile, les éco-industries, les sociétés de biotechnologie, l’économie sociale et solidaire ou encore les métiers de la création », précise Rudy Deblaine. 
Mais à quelle somme peuvent prétendre les repreneurs ? « Tout demandeur doit d’abord obtenir un prêt d’honneur auprès de l’une des associations locales impliquées. C’est un préalable indispensable au déblocage du prêt personnel à taux zéro proposé par ile de France Transmission. Concrètement, le cumul des deux représente au maximum 50 000 à 70 000 euros », explique Rudy Deblaine. Un pécule qui devrait permettre à ses heureux bénéficiaires de décrocher un prêt bancaire supérieur à 200 000 euros.
Aucune condition d’ancienneté n’est posée concernant l’entreprise cible. « En revanche, les projets de reprise doivent satisfaire trois critères : être profitables, maintenir au minimum trois emplois équivalents temps plein et nécessiter un plan de financement supérieur à 100 000 euros », détaille Ruby Deblaine. Sans oublier le parrainage et le suivi technique de l’entreprise indissociable de l’octroi du prêt. Île-de-France Transmission affiche ses ambitions : pour sa première année d’activité, le fonds espère financer une centaine de dossiers de reprise.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016