STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Grand débat : les propositions de la CPME

Par Cyril ANDRÉ

publié le mardi 19 février 2019

La CPME entend bien participer au grand débat national et…c’est déjà fait. Durant le mois de janvier, ses 104 unions territoriales ont toute organisé des réunions auxquelles ont participé des milliers de chefs d’entreprise, dont de très nombreux repreneurs. La synthèse de ces débats vient d’être réalisée et a donné lieu à la rédaction d’une trentaine de propositions très concrètes.

La question du millefeuille administratif arrive en tête des préoccupations des chefs d’entreprise. Parmi les propositions sur cette problématique : Mettre fin aux doublons entre l’État et les collectivités territoriales d’une part, et entre les différentes collectivités territoriales d’autre part, en supprimant les services identiques à différents échelons. Par ailleurs, les dirigeants d’entreprise souhaitent que soient fixés des objectifs de réduction drastique des effectifs de la fonction publique en redéfinissant, au préalable, les missions de service public.

« L’inéquité de traitement entre le secteur public et le secteur privé est vécue comme une véritable injustice par les chefs d’entreprise », assure la CPME. D’où les propositions suivantes : appliquer de manière identique au secteur privé et au secteur public les règles en vigueur à savoir, jour de carence, temps de travail, retraites, pénibilité, accessibilité, apprentissage ou encore contrat courts.

Ramener les dépenses publiques dans la moyenne européenne

Autre proposition dans le domaine de l’organisation de l’État et des services publics : nommer un correspondant PME, qui soit directement rattaché au ministre, dans chacun des ministères. Ou encore : revoir les règles de l’administration pour faire en sorte, dans les relations avec les entreprises, de privilégier l’accompagnement plutôt que la sanction.

Dans un autre domaine, la baisse des dépenses publiques est une des autres grandes priorités pour les chefs d’entreprise qui souhaitent, a minima, les ramener dans la moyenne européenne. Cinq propositions ont été considérées comme prioritaires : instaurer un bouclier fiscal pour les TPE et PME au travers d’un plafond incluant la fiscalité nationale, locale et écologique ; ne plus taxer les bénéfices laissés dans les entreprises ; renforcer les pouvoirs de la Cour des comptes en cas de non-respect de ses préconisations ; instituer la « règle d’or » en interdisant l’adoption d’un budget déficitaire (aussi bien pour le PLF que pour les organismes sociaux) ; mettre en place une visibilité à chaque échelon administratif levant l’impôt, sur l’utilisation qui en est faite.

En matière de transition écologique, les patrons ont proposé d’adapter les règles applicables en matière de transition écologique en fonction des réalités territoriales et climatiques.

 

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE PARIS 2018