STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Fin d'une époque pour les SDR

Par Jean-Claude DIDIER

FINANCEMENT publié le vendredi 3 juin 2005

Les candidats repreneurs devront désormais se passer des SDR (société de développement régional). La dernière SDR indépendante, en Bretagne, s’apprête à mettre un terme à ses activités. Après avoir cédé ses titres Batiroc et le fonds de commerce de l'activité de crédit, le conseil d’administration de la SDR, faute d'avoir trouvé un actionnariat de référence, s’est prononcé pour la cession de ses participations réparties en une trentaine d’entreprises bretonnes. Le portefeuille est estimé à 22,5 M€.
C’est bel et bien la fin d’une époque qui se joue. « Une époque sans gloire », confie Gilles Mougenot, auteur de « Tout savoir sur le capital-investissement – 3e édition »(*). Instituées par décret en 1955, dans le cadre d’une politique d’aménagement du territoire, les SDR avaient pour mission de favoriser une décentralisation financière, car à l’époque les banques étaient trop concentrées à Paris. « Au fil du temps, elles ont quelque peu oublié leur mission originelle pour développer des activités de crédits à moyen et long terme et de crédit bail immobilier », explique Gilles Mougenot.
« L’échec des SDR est dû essentiellement à la confusion entre leur rôle de banquier et d’actionnaire qui a entraîné, en particulier en période de crise, des conflits d’intérêts. Ce mélange des genres a abouti à des catastrophes financières », conclut le spécialiste.

(*)« Tout savoir sur le capital investissement : capital-risque/capital-développement/LBO - 3ème édition », Gilles Mougenot avec la participation de Xavier Jaspar et Louis de Lestanville, collection CITY&YORK, Gualino éditeur, 29 €.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016