STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Enquête Oséo : 60 % des PME sont restées rentables en 2009

Par Marie DULAC

Conjoncture publié le jeudi 14 janvier 2010

La cinquantième enquête semestrielle de conjoncture d’Oséo sur les PME était particulièrement attendue, car elle dresse un bilan de 2009 et trace des perspectives pour l’année en cours, alors que la majorité des acteurs économiques se trouvent dans le brouillard quant aux court et moyen termes.
Cette enquête confirme ce qui restera comme un fait économique marquant des deux dernières décennies, à savoir une baisse sensible du chiffre d’affaires moyen. Les PME estiment, en moyenne, le recul de leur chiffre d’affaires à – 6,4 %. Pour mémoire, lors de la récession de 1993, la baisse avait été limitée à 2,3 %.
Les différents secteurs d’activité n’ont pas traversé cette difficile année 2009 dans les mêmes conditions. « Le fort repli du chiffre d’affaires en 2009 est confirmé dans les secteurs situés en amont du système productif : - 11,6 % industrie (versus - 9,2 % anticipé en mai) ; - 8,7 % travaux publics (contre - 10 %) ; - 8,4 % transports (- 9,9 %) ; - 7,9 % commerce de gros (- 9,2 %). Le recul annuel du CA s’avère assez limité dans les secteurs liés à la consommation des ménages : - 0,5 % services aux particuliers (- 1,2 % prévu en mai) ; - 2,9 % commerce de détail (idem) », précisent les experts d’Oséo dans cette étude de conjoncture.
Il est à noter que les PME exportatrices, et ce, contrairement à certaines idées reçues, ressentent davantage les effets de la crise. En effet, Oséo précise que les entreprises “non ou très peu exportatrices” (part du CA à l’international nulle ou inférieure à 6 %) estiment à - 5,7 % la baisse de leur activité en 2009. En revanche, le recul est évalué à - 9,0 % chez les entreprises “moyennement exportatrices” (6 % à 25 % du CA exporté), et à - 9,6 % chez les “fortement exportatrices” (plus du quart du CA exporté). Autre donné d’importance, il ressort de cette enquête que la taille de l’entreprise n’a que peu d’incidence sur le recul de son activité.
Pour l’année en cours, l’optimisme apparaît modéré. Un petit tiers des dirigeants du panel d’Oséo s’attendent à une progression de leur activité alors 20 % tablent sur une baisse. Ce sont les secteurs de l’industrie, du commerce de gros et des services aux entreprises qui se montrent les plus optimistes. À l’inverse, une vision plus pessimiste de l’avenir perdure au sein de secteur comme les travaux publics, les transports, le commerce ou encore la réparation automobile. Pour leur part, les entreprises qui se déclarent innovantes estiment à 44 % qu’elles connaîtront une progression de leur activité sur leur exercice 2010.
Il est indéniable que les trésoreries sont tendues, mais, pour autant, il ne s’agit pas de la majorité des cas. En effet, 60 % des PME considèrent que la situation de leur trésorerie est normale ou aisée. Le solde de 40 % (100 %-60 %) représente la proportion des entreprises qui estiment ”difficile” l’état de leur trésorerie des six derniers mois, soit une proportion proche de celle atteinte en 1992 et 1993. Oséo note un fort durcissement dans l’industrie et la construction mais un assouplissement dans le tourisme. Les difficultés de trésorerie sont plus fréquentes dans les très petites entreprises. 
« Les entreprises innovantes connaissent une nette tension de trésorerie au second semestre. Seules les trésoreries des PME très exportatrices se sont rapidement redressées au cours des six derniers mois. Les tensions de trésorerie rencontrées par les PME en 2009, à l’exception du secteur du tourisme, devraient se poursuivre dans les premiers mois de 2010 », souligne l’enquête d’Oséo. Seuls 22 % des dirigeants anticipent une amélioration de la rentabilité en 2010, contre 19 % une dégradation. Il ressort que la majorité ne se prononce pas et demeure dans le flou.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017