STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Défaillances d’entreprises : meilleur résultat depuis 10 ans

Par Cyril ANDRÉ

publié le lundi 30 octobre 2017

Le 3e trimestre 2017 restera dans les annales comme étant l’un des meilleurs historiquement en termes de défaillances d’entreprises. Avec 10 830 jugements d’ouverture d’une procédure, soit une baisse de 5,2 % par au 3e trimestre 2016, il s’agit tout simplement de la meilleure performance trimestrielle depuis 10 ans.

Toutes les formes de procédures sont en recul : les liquidations judiciaires (7 460) baissent de 5 %, les redressements judiciaires (3 150) diminuent de 5,1 % et les procédures de sauvegarde (220) de 13,4 %.

Il faut souligner que les TPE de 3 à 9 salariés sont parvenues à stabiliser leur sinistralité après avoir enregistré un très net recul de 20 % sur une année. Par contre, les PME de 20 à 49 salariés voient le nombre de procédures progresser de 3,7 % sur ce 3e trimestre après avoir connu, il est vrai, une baisse sensible lors des trimestres précédents. La sinistralité des PME de 50 à 99 salariés se stabilise à un niveau assez bas.

34e mois de baisse

Le bon chiffre global trimestriel résulte principalement des bonnes performances des microentreprises (jusqu’à 3 salariés) qui représentent à elles seules pas moins de 75 % de la sinistralité. Pour cette catégorie d’entreprise, le nombre de jugements d’ouverture de procédures baisse de 6,7 %, le même bon score que le trimestre précédent.

« Illustration d’une croissance retrouvée, durant l’été 2017, le nombre trimestriel de défaillances d’entreprises est tombé sous le seuil des 11 000 pour la première fois en 10 ans. Cette meilleure des entreprises permet de ramener le nombre d’emplois menacés par les procédures judiciaires à 33 800 ; il y a seulement 3 ans, nous en comptions 22 000 de plus. En données glissées sur douze mois, septembre signe la 34e baisse mensuelle consécutive du nombre de défaillances d’entreprises, exception faite de trois en 2015, où la hausse était seulement de l’épaisseur du trait », souligne Thierry Millon, directeur des études Altares.

 

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Salon des Entrepreneurs Marseille 2017