STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

De plus en plus d’entrepreneurs misent sur l’export

Par Cyril ANDRÉ

publié le jeudi 17 mai 2018

Le repreneur qui vient de racheter une affaire se doit de la développer et d’accroître sensiblement son chiffre d’affaires. Si l’activité de l’entreprise s’y prête, l’une des voies pour ce développement est l’export. Le dernier Baromètre Export d’Euler Hermes 2018 livre des données particulièrement intéressantes sur ce thème.

Bonne nouvelle : Euler Hermes estime que la demande additionnelle de biens adressée à la France devrait progresser de 21,5 milliards d’euros en 2018 et de 18,2 milliards d’euros en 2019. Pour l’année en cours, les débouchés supplémentaires à capter à l’export proviendront en grande majorité de l’Union européenne avec, notamment, 4 milliards d’euros supplémentaires à saisir en Allemagne, 2,2 en Italie, 1,7 en Espagne ou encore 1,6 en Belgique. Avec une demande additionnelle de 2,2 milliards d’euros, la Chine fait aussi parti des pays à ne surtout pas négliger par les entreprises exportatrices hexagonales. Trois secteurs devraient plus particulièrement bénéficier de cette progression de la demande : machines et équipements, agroalimentaire et chimie.

Le Baromètre Export 2018 révèle, par ailleurs, que 84 % des entreprises françaises souhaitent augmenter leur chiffre d’affaires à l’export en 2018, contre seulement 79 % en 2016. 53 % des dirigeants interrogés déclarent envisager avec certitude une progression de leur chiffre d’affaires à l’export d’ici la fin de l’année en cours.

La trésorerie pour financer l’internalisation

« Les États-Unis et la Chine sont les deux premières destinations vers lesquelles les entreprises françaises souhaitent accroître leurs exportations. Ces deux pays offrent des perspectives de croissance solides cette année et une demande potentielle conséquente. Vient ensuite le Maroc, qui a l’avantage de la proximité géographique et d’une croissance plutôt stable », souligne Stéphane Colliac, économiste chez Euler Hermes.

La trésorerie est citée  par les répondants, à 48 %, comme le principal mode de financement de l’internalisation. Elle n’était citée que par 36 % des dirigeants interrogés en 2016. Euler Hermes souligne le fait que l’administration française met en place des dispositifs pour soutenir et inciter les entreprises à l’export, mais celles-ci préfèrent jouer la carte de l’indépendance en puisant dans leur trésorerie ou en recourant à l’emprunt bancaire (28 %).

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE 2018