STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

De moins en moins de possibilité de reprise à la barre !

Par Cyril ANDRÉ

publié le lundi 22 mai 2017

A fin février 2017, le nombre de défaillances enregistrées sur les douze derniers mois a diminué de 7,5 %, selon les statistiques de la Banque de France, ce qui est économiquement parlant une bonne nouvelle. Un peu moins pour les repreneurs adeptes des reprises à la barre !  Sur cette période, 57 318 entreprises ont défailli. Elles n’ont, certes, pas toutes mis la clé sous la porte. En effet, une proportion non négligeable n’ont pas été déclaré en liquidation judiciaire, mais en redressement judiciaire avec période de continuation ou en procédure de sauvegarde. Malheureusement, la Banque de France ne fournit pas la ventilation des différents types de procédure.

La taille protège incontestablement

Les secteurs de la construction et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances sur douze mois, avec respectivement – 12,7 % et -9,2 %. Les défaillances sont également en recul dans le commerce et la réparation automobile (-8,4%) et l'hébergement et restauration (-7,7%). Mais dans l’agriculture et de la pêche, elles ont progressé de 5,9 %.

Les PME ne sont qu’environ 1 300 à avoir subi ce sort. Les microentreprises et « taille indéterminée » qui représentent la très grande majorité des entreprises qui ont défailli. Sur les douze derniers mois, les défaillances ont reculé de 7,4 % pour les microentreprises, de 11,9 % pour les très petites entreprises et de 4,6 % pour les PME.

 

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Salon des Entrepreneurs Lyon Auvergne-Rhône-Alpes