STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Crise des subprimes : pas d'inquiétude pour les PME

Par Julie PLANEL

Financement publié le mardi 25 septembre 2007

La crise des subprimes, liée à celle des crédits immobiliers risqués, ne devrait pas affecter le capital transmission et les « petits » LBO. Toutefois, les investisseurs seront sans doute moins audacieux que lorsque les LBO étaient dénoués en à peine trois années du fait de la forte rentabilité des entreprises financées.
« La crise des subprime américaines peut entraîner quelques réactions conjoncturelles des acteurs, mais globalement, le marché de l'immobilier américain est totalement étranger à celui du marché du rachat d'entreprise par ses dettes. En outre, les opérations de LBO retardées à l'international sont caractérisées par des montants considérables et concernent seulement quelques entreprises », analyse Dominique Nicolas, secrétaire général de l'Afic, Association française des investisseurs en capital. 
Il estime possible un réajustement conjoncturel, lié notamment à une possible montée des taux d'intérêt mais certainement pas une crise. « Sur le marché français du capital transmission, quel que soit le montage utilisé, nous évaluons entre 500 000 et 700 000 le nombre d'entreprises à transmettre dans les dix années à venir. La demande de financement est forte et restera donc soutenue », poursuit-il.
Les PME constituent le cœur de cible de ce marché puisqu'elles représentent 90% des opérations. Selon Dominique Nicolas, elles ne sont donc absolument pas menacées par cette crise. Le phénomène de ralentissement ne concerne que les LBO supérieurs à 100 millions d'euros, soit 8% des opérations de capital investissement. Et il s'agit davantage de reports que de désinvestissements. Les levées de fonds vont continuer. 


Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017