STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Cession : Décision du Conseil d’Etat sur l’abattement dirigeant

Par Cyril ANDRÉ

publié le mardi 19 novembre 2019

Le Conseil d’Etat vient de préciser les conditions nécessaires pour qu’un cédant puisse bénéficier de l’abattement dirigeant lors de la cession de son entreprise. Rappelons que les gains nets de cession de titres d’une PME peuvent bénéficier d’un abattement. Pour que le cédant bénéficier de cet avantage, le législateur a posé une double condition assez claire : le cédant doit cesser toutes ses fonctions au sein de la société qu’il a vendue et doit faire valoir ses droits à la retraite dans les deux ans suivant ou précédant la cession effective des titres.

La plus haute juridiction administrative vient donc de se prononcer pour la première fois sur cette double condition. Le Conseil d’Etat confirme bien que la cessation de fonction et le départ en retraite doit intervenir dans un laps de temps de 4 ans allant de deux ans avant la cession à deux ans après.

Une décision d'importance

Les juges précisent bien que rien n’impose que la cessation des fonctions intervienne avant la retraite ou inversement, que les deux évènements interviennent tous les deux avant ou après la signature de l’acte de cession de la société ou encore que cessation de fonction et retraite interviennent dans un laps de temps donné hormis cette période de quatre années.

Cette décision du Conseil d’Etat est importante, car, comme le précise les Editions Francis Lefebvre,  elle vient infirmer la doctrine administrative qui dit que le départ à la retraite et la cessation de fonction au sein de l’entreprise doit intervenir, avant ou après la cession, mais dans un délai de deux ans.

Dans les faits, il résulte aussi de cette décision de la juridiction administrative qu’il faut se placer à la date de la cession effective pour apprécier si la double condition est bien remplie.

 

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2019