STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Une vraie bonne résolution pour 2019 : cédez !

Par Cyril ANDRÉ

Publié le vendredi 11 janvier 2019

Vous approchez de l’âge de la retraite ou vous l’avez un peu dépassé, vous êtres à la tête d’une jolie PME dont vous avez façonné le succès au fil des ans, vous murissez depuis quelque temps l’idée de passer le relais, vous avez bien conscience que la période est plutôt favorable pour ce faire, alors prenez cette bonne résolution : en 2019, passez du statut de dirigeant à celui de cédant !

Il est indéniable que le cap est difficile à franchir. Ce n’est pas un hasard si, en France, de trop nombreux chefs d’entreprise demeurent aux commandes à un âge que l’on peut objectivement qualifier de trop avancé. L’un des freins est d’ordre psychologique. Le dirigeant bénéficie d’un statut social, d’un vrai sentiment d’utilité auprès de ses collaborateurs, d’une vie professionnelle souvent riche de rencontres, etc. Tirer un trait sur ces éléments peut légitimement susciter une certaine crainte. Pour franchir plus sereinement cette étape, l’une des clés est de bien penser sa retraite et les différentes activités que l’on pourra alors mener. Autre frein, la gestion du temps. Pris par de multiples tâches au quotidien, le dirigeant ne relève pas la tête du guidon, ne prend pas suffisamment de recul pour se projeter dans un avenir même assez proche.

Conséquence : le patron qui demeure trop longtemps à la tête de son entreprise risque fort de l’affaiblir. Au fil du temps, il risque de devenir moins agile, moins innovant, moins dynamique. Il hésitera à investir, préfèrera fermer les yeux sur certaines faiblesses de sa société, sera moins à l’affût de nouveaux marchés, etc. Bref, l’entreprise risque de perdre de sa valeur ce qui aura une incidence majeure sur le prix de cession.

Le dirigeant âgé ne doit donc surtout pas hésiter trop longtemps à sauter le pas au risque de rendre son entreprise, au fil du temps, moins cessible. Certes, il aura dû anticiper pour que son dernier acte de gestion se passe dans les meilleures conditions : le cas échéant, réorganiser le management, isoler, s’il y a lieu, l’immobilier afin que le repreneur ne soit pas dans l’obligation de le racheter, moderniser l’outil de production, faire en sorte que l’acquéreur bénéficie d’un potentiel de développement, etc.

Le dirigeant de PME qui a des velléités de vente bénéficie aujourd’hui d’une période plutôt favorable. En effet, les taux demeurent toujours bas ce qui facilite le financement du repreneur, l’environnement fiscal reste indéniablement favorable pour le cédant, le PLF 2019 rend plus souple l’utilisation du pacte Dutreil et, enfin, la conjoncture macroéconomique est plutôt bonne. Dès lors, dirigeants, cédez !

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Salon Nantes 2019