STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Les « anges des affaires » tentés par la reprise ?

Par Jean-Claude DIDIER

Publié le mercredi 29 novembre 2006

Du 27 novembre au 1er décembre se déroule la semaine nationale des business angels (BA). Objectif : développer cette activité encore assez peu connue en France. On dénombre actuellement environ 4 000 « investisseurs providentiels » qui placent une partie de leur patrimoine dans des sociétés à potentiel. Ce qui est faible par rapport à la Grande Bretagne qui en comptabilise 40 000 et les Etats-Unis 400 000.

Pour dynamiser ce secteur, le gouvernement propose différentes mesures significatives : ouvrir aux sociétés de « business Angels » le dispositif Madelin -réduction d’impôt de 25% pour tout investissement au capital d’une PME- réservé jusqu’ici aux particuliers. Et avant-hier, le Premier Ministre, invité par l'association Croissance Plus, annonçait la possibilité dans le cadre des sociétés de capital risque (SCR), de bénéficier des garanties Oseo Sofaris et d'être éligible à la branche publique de France Investissement. Avec ces dispositifs incitatifs, le gouvernement espère multiplier par cinq le nombre de Business Angels d'ici à 2012.

Avec ces nouvelles décisons, les candidats à la reprise, dans l’espoir de boucler un tour de table, pourront-ils davantage se tourner vers ces "anges des affaires" ? " Ils ne doivent pas négliger cette piste même si ce n’est pas la priorité des BA ", précise Eric Lafond, président de l’association Lyon Angels. Sur 100 projets qui nous ont été présentés, trois seulement sont des dossiers de reprise. "

Toutefois, présenter un projet de reprise à des clubs de BA sera toujours bénéfique au candidat, qu’il y ait investissement ou non. Si les dossiers sont étudiés, le porteur de projet recueillera, au moins, toute une série de réactions sur sa démarche par ces personnes qui ont une grande expérience professionnelle. " Aucun dossier n’est écarté par les BA ", précise Eric Lafond, en ajoutant que le relationnel est un élément important dans la réussite d’une opération.

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017