STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Le minimum syndical

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mercredi 24 octobre 2007

En invité modèle, François Fillon a poliment répondu à toutes les demandes de son hôte Jean-François Roubaud, qui recevait chez lui à Planète PME. Certes, le Premier ministre n’a éludé aucun des sujets au menu. Pour autant, il a avancé ses pions avec souvent une grande prudence, d’aucuns diront avec une trop grande prudence. 
Quand Jean-François Roubaud réclame à corps et à cri la suppression de l’impôt forfaitaire annuel ; François Fillon lui répond « étude » et « réforme » mais ne parle pas de suppression de cet impôt. Quand le premier demande une révision des seuils sociaux ; le second propose une formule consistant à en geler les conséquences financières «sous une forme expérimentale». Quid de cette réforme si « l’expérience » ne satisfait pas l’exécutif ? Quand le patron de la CGPME revendique la généralisation de la procédure du rescrit ; le chef du gouvernement lui explique qu’il attend des propositions sur le sujet de la part de ses ministres…dans les prochains mois.
Au moins, ne peut-on accuser François Fillon d’avoir user de démagogie pour la bonne et simple raison qu’il n’a pas annoncé de grandes mesures concrètes. Il s’est toutefois montré assez fin pour satisfaire son auditoire de patrons sans pour autant mécontenter son ministre du budget. A Planète PME, le Premier ministre a fait le minimum syndical. S’il ne peut légitimement se montrer déçu, Jean-François Roubaud est-il sincèrement satisfait des propositions du gouvernement ? On peut en douter.

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016