STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Intermédiaires : un métier

Par Gilles LECOINTRE

Publié le mercredi 8 novembre 2006

Il est de bon ton de jeter le discrédit sur la profession des « transmetteurs » d’entreprises. C'est sans compter la loi de sécurité financière du 1er août 2003 qui a permis, entre autres, d’encadrer la profession des « transmetteurs » d’entreprises. Mais ce qui préoccupe davantage le candidat repreneur est bien de se demander s'il faut faire sans ou faire avec d’autres ?

Tout d’abord, quelques éléments factuels s’imposent :
- une cession dure de 12 à 18 mois, ce qui laisse beaucoup de temps pour ne pas s’entendre ;
- les dirigeants ont souvent une idée fausse de la valeur de leur entreprise ;
- on ne vend pas son « enfant » publiquement et par Internet ;
- sur cent repreneurs déclarés moins de dix sont capables et iront au bout de leur projet.
Pour toutes ces raisons jetées en vrac, oui, bien sûr, il est indispensable de « faciliter » et de « contrôler » avec la confidentialité qui s’impose la mise en relation harmonieuse de l'acquéreur et du vendeur.

Les conseils habituels des chefs d’entreprises peuvent-ils pour autant prendre en charge cette affaire ? Là encore les résultats de la pratique apportent une réponse claire à deux niveaux. En quoi les experts-comptables ou les avocats reconnus seraient-ils capables, et disposeraient-ils des moyens nécessaires pour « recruter », sélectionner et présenter des acquéreurs « pertinents » ? Par ailleurs, comment pourraient-ils être des « deux côtés de la barrière » ? (par exemple, est-il envisageable de faire une expertise du prix de cession de l’entreprise de son client et de lui proposer un acquéreur qui aura une vision différente de ce prix ?).

Vous le voyez bien, un « intermédiaire » est vraiment nécessaire. Encore convient-il qu’il soit à la hauteur de ce métier où les compétences requises sont nombreuses (psychologie, marketing, stratégie, social, finance, juridique)
La Loi sera-t-elle suffisante pour s’en assurer ?

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016