STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Exonération des plus-values mobilières : ça se décante !

Par Jean-Claude DIDIER

Publié le mercredi 16 novembre 2005

Experts-comptables, avocats, juristes, cédants, etc., chacun ronge son frein ! L’annonce, le 20 octobre au Sénat, par le ministre des Finances du projet de réforme du régime des plus-values mobilières a suscité, certes, un mouvement d’enthousiasme, mais aussi de nombreuses interrogations. « L’exonération des plus-values sera totale à l’issue d’une durée de détention de 8 ans », avait précisé le ministre. Une chose est acquise, l’allégement portera uniquement sur le taux forfaitaire de 16 %. Les prélèvements sociaux CSG et CRDS au taux global de 11 % seront maintenus. Depuis, motus et bouche cousue.
Ce long silence du gouvernement sur ses intentions s’explique par le sens donné à cette réforme qui répond à 2 objectifs totalement différents : d’un côté « permettre aux entreprises d’avoir une bonne visibilité grâce à un actionnariat stable et durable » afin de contrer de possibles OPA. L’affaire Danone a marqué les esprits… Et de l’autre favoriser les transmissions d’entreprises. Justement, où est l’urgence?

Lundi 14 novembre, le gouvernement apportait la dernière touche au projet de loi de Finances rectificatif. Il en ressort que la réforme serait dans un premier temps favorable à la transmission. Selon Les Echos du 15/11, seuls les détenteurs de plus de 25 % du capital d’une entreprise bénéficieraient de l’exonération du prélèvement libératoire. Ensuite, comme l’avait déjà précisé Thierry Breton le 20 octobre, la mise en musique de cette exonération serait progressive à l’issue d’une conservation minimale de cinq ans ; elle serait constatée sur les trois années suivantes par tranches d’un tiers. En revanche, aucune précision n’est apportée sur la rétroactivité de la mesure mais visiblement cette disposition n’est pas envisagée. S’agissant des porteurs d’actions, ils bénéficieraient d’un dégrèvement similaire, mais plus tard, courant 2006, dans le cadre d’une loi spécifique à l’épargne.

Autre point en faveur de la transmission arbitré par le gouvernement lundi soir : la pérennisation au-delà du 31 décembre 2005 de la franchise d'impôts sur la cession des fonds de commerce d’une valeur inférieure à 300 000 euros. Tout semble donc se décanter petit à petit.
Le dénouement de cette pièce qui n’a que trop duré est normalement prévu lors du débat parlementaire sur le projet de loi de finances rectificatif, le 3 décembre.

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017