STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Et pourquoi ne pas être optimiste ?

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mercredi 18 juillet 2007

Il est de bon ton dans les éditoriaux de la presse française de se montrer critique, quel que soit le thème abordé. « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ». Le précepte de Beaumarchais n’est souvent suivi que de façon partielle. L’éditorialiste redoute sans doute d’être taxé de naïveté aiguë par ses lecteurs s’il se fait le laudateur de telle ou telle politique. Certes, les traits décochés le sont souvent à bon escient et la critique s’avère aussi essentielle que salvatrice. Pour autant, faut-il s’interdire tout enthousiasme ou du moins tout optimisme?

L’optimisme peut être de mise concernant les projets gouvernementaux sur le terrain des PME. Par ricochet, repreneurs et créateurs seront directement concernés.
Christine Lagarde, ministre de l’Economie, a reçu une mission claire : favoriser le développement des PME. Il ne s’agit pas d’un vœu pieux. La méthode préconisée est cohérente. Elle passe notamment par une amélioration de leur financement bancaire et de leurs fonds propres, par un allègement de la fiscalité, par la réservation d’une part de marchés publics. Encourageant. Pour sa part, Hervé Novelli, secrétaire d’Etat aux Entreprises, veut « faire souffler un vent de liberté sur l’économie ». Stimulant. Ses priorités recoupent, logiquement, celles de son ministre. Il souhaite la simplification de l’environnement des entreprises et le développement de leur financement, le soutien à l’innovation ou encore la relance des exportations.

Ces différentes mesures seront concrétisées par le biais d’une loi de modernisation de l’économie sans doute avant la fin de l’année. Dans le même temps, Lionel Stoléru s’est vu chargé d’un rapport sur un « small business act » à la française. La mise en place d’une réglementation de ce type serait bien entendue une bonne nouvelle pour les PME françaises.
Nicolas Sarkozy veut aller vite. Gageons qu’une loi en faveur des PME sera présentée au Parlement d’ici quelques mois. Et, sans complexe aucun, soyons optimistes.

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016