STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Encourager la reprise d’entreprises permettrait de sauver plusieurs dizaines de milliers d’emplois

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mardi 19 février 2008

La France a réussi à réduire de 200 000 le nombre de demandeurs d’emploi l’an passé. Ce chiffre, dont peut légitimement se satisfaire le gouvernement, est à mettre en relation avec un autre, plus inquiétant. Selon une récente étude de la CCIP sur la transmission, qui donne l’Insee comme source, la non reprise d’entreprises se solde chaque année par la perte de 40 000 emplois en France. 
En d’autres termes, si toutes les entreprises à céder avaient trouvé preneur, la réduction du nombre de chômeurs ne se serait pas élevée à 200 000, mais à 240 000, soit près de 20 % de mieux. Considéré sous cet angle, l’enjeu de la reprise d’entreprises dans notre pays apparaît comme non négligeable.
Au-delà du simple constat se pose la question des causes. Pourquoi, toujours selon l’étude de la CCIP, environ un tiers des entreprises ne réussissent pas à trouver preneur ? Les facteurs sont multiples. L’inadéquation entre les desiderata des repreneurs potentiels et le profil des entreprises à transmettre est patent, et ce, aussi bien en terme de secteurs, d’effectifs, de chiffre d’affaires que de localisation. 
Autre cause : nombre de patrons, en particulier de petites PMI, arrivés à l’âge de la retraite, estiment, à tort, que leur entreprise n’a pas de valeur, du fait par exemple d’un outil de production obsolète. Dès lors, ils ne font pas la démarche de céder.
Trop souvent aussi, le chef d’entreprise en fin de vie professionnelle ne possède plus l’envie et l’énergie nécessaire pour maintenir sa société au mieux de sa forme. L’entreprise, alors en perte de vitesse, devient plus difficile à transmettre, et, dans certains cas, ne sera pas cédée. 
Que faire ? Le gouvernement va proposer en avril des mesures législatives visant à faciliter, notamment sur le plan fiscal, le processus de reprise. Les conseillers de Bercy travaillent actuellement à leur élaboration. Il reste certainement à mieux faire appréhender aux cédants et futurs cédants la réalité de la transmission afin qu’ils anticipent davantage cette échéance cruciale. Et à les aider à mieux évaluer leur affaire. Certains experts préconisent également de nouvelles facilités fiscales pour aider à la mise en vente des entreprises, que le cédant parte à la retraite ou non. 
Mais les réponses ne sont pas que d'ordre fiscal : pour que l'emploi soit au final gagnant, il faut aussi que les candidats repreneurs se forment davantage à la  reprise. Une opération qui nécessite un véritable professionnalisme. 

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017