STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Dutreil « super ministre » ?

Par Jean-Claude DIDIER

Publié le mercredi 28 février 2007

Renaud Dutreil entend rester un Ministre des PME dans l’action jusqu’à la fin de la mandature tout en songeant à l’avenir. Il multiplie les interventions : l’opération Bourses PME (voir brève), le 7 mars, rassemblement des 1 000 entreprises labellisées "gazelles !" au musée du quai Branly, le 8 mars, inauguration à la Sorbonne de la première maison de la création dans une université, un chantier sur l’urbanisme commercial est en cours dont un rapport final sera présenté mi-mars, etc.

Un activisme qui ne l’empêche pas de cogiter sur l’après… Estimant que les propositions en matière d’entreprise de Ségolène Royal sont "improvisées" et que François Bayrou « enfonce des portes ouvertes », Renaud Dutreil dresse les priorités du prochain gouvernement dans ce domaine : mise en place d’"un super plan gazelles". Aujourd’hui, nous avons 5 000 PME de plus de 250 personnes. L’objectif est de doubler ce chiffre. Avec 10 000 entreprises moyennes adaptées à la nouvelle demande mondiale, "ce sont tous les problèmes de la France qui seraient réglés, affirme-t-il sûr de lui. D’ailleurs, c’est curieux et dommage que cet enjeu ne soit pas au cœur du débat présidentiel."

Comment y parvenir ? En créant un grand ministère de la stratégie économique ou des entrepreneurs -le nom n’est pas encore défini- regroupant à la fois la recherche, les PME, le commerce extérieur…), pour reconstruire en France un appareil de production compétitif. "Pendant 5 ans, j’ai été un ministre en mission. C’est de cette manière qu’il faudrait piloter ce grand navire amiral."

En clair : Renaud Dureil, renforcé par son bilan depuis 2002, s’imagine à la tête de ce "super ministère" dont l’idée a germé suite aux "nombreuses discussions" qu'il a eues avec Nicolas Sarkozy. Lors de ces échanges, le candidat UMP lui en a t-il promis le portefeuille ? Il n’y a qu’un pas... Toujours est-il que Renaud Dutreil, en quête d’un destin politique, rêve déjà à ce poste de "super ministre" !

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016