STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Editorial

Connaître les clients et fournisseurs de la cible peut éviter bien des ennuis

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mardi 20 octobre 2009

Sans grande surprise, le nombre de défaillances d’entreprises va nettement augmenter sur l’ensemble de 2009, par rapport à l’année précédente. Les experts d’Euler Hermes, dont les études en la matière font référence, estiment que la progression devrait atteindre 20 %, soit environ 70 000 entreprises. Altares, autre spécialiste de ce type d’étude, note dans sa dernière analyse que les PME de plus de dix salariés sont particulièrement touchées avec un taux de défaillance deux fois supérieur à celui de l’ensemble des entreprises. Un autre constat ne doit pas manquer d’alerter les repreneurs personnes physiques : une défaillance sur quatre est due à des retards de paiements.
Une leçon peut être utilement tirée de cet état de fait. Le repreneur potentiel aura tout intérêt à se préoccuper de la santé financière et des pratiques de paiement des principaux clients de la cible, et ce, bien entendu, avant le closing. Ce réflexe n’est pas naturel. Dans la plupart des cas, le repreneur devenu patron attend de se faire présenter clients et fournisseurs par le cédant lors de la période de transition. Il risque alors de s’apercevoir bien tardivement que le plus gros client a déjà négocié des délais de paiement bien trop long ou que le principal fournisseur, qui détient un savoir exclusif nécessaire à l’entreprise, risque de mettre la clé sous la porte.
Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui les banquiers, qui sont depuis la crise revenus à certains fondamentaux, regardent très attentivement la situation financière des principaux clients et fournisseurs de la cible lors de la demande de prêt du repreneur. Car les établissements financiers ont bien conscience du risque que les impayés, les retards importants de paiement ou autre défaillance, peuvent faire courir à l’entreprise rachetée.
Au même titre que l’audit juridique, que l’audit social ou encore que l’audit industriel, cet « audit clients et fournisseurs » devrait faire partie des démarches indispensables à mener par le repreneur ou ses conseils préalablement à la vente.

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Commentaire de soriano, le 21 2009 à 08:19

Pour vous renseigner, je vous recommande BEIC (www.beic.fr). Un rapport de solvabilité entre 60 et 120 euros vous permet d'obtenir ce genre d'information à valeur ajoutée.